Le Journal d’une majorette

Feuilleter un journal intime, c’est rare. Feuilleter celui d’une majorette, c’est inédit.

Pourtant, ceux qui découvriront celui de Guislaine ne regarderont plus jamais les majorettes de la même façon. Guislaine, c’est une boule de passion, une pointe de déraison, une tonne d’auto-dérision.

Dans son journal, il y a ses amis, ses amours, ses emmerdes aussi.

Marie-Joséphine dépassera-t-elle les clichés qui la font tant rire sur les majorettes ?

Car tout sépare Marie-Jo la bourgeoise de Guislaine la prolo. Et c’est bien ce qui nous fait tant rire. Et au final les réunit.

 


En famille

Vendredi 8 novembre 2019 à 20 h 30 au Centre Culturel

- Entrée gratuite -